Partagez|

Tête qui roule n'amasse pas mousse ! ... Attend c'est ça l'expression ? [pv : Setsuna~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Raffaelo Valentini
Civil Arte
avatar
Messages : 179
Tomates : 54
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 24
MessageSujet: Tête qui roule n'amasse pas mousse ! ... Attend c'est ça l'expression ? [pv : Setsuna~] Sam 12 Juil - 0:15

Encore demandé pour faire le sale travail. Pauvre de lui, mais d'un coté, heureusement qu'il y avait des gens comme Raffealo pour bien vouloir faire ça. Hm ? Je parle bien sûr de tuer, voir éventuellement torturer un peu les gens. Le pauvre. Détruit psychologiquement depuis qu'on le force à faire ça... Hm ? Ah. Pardon, je me trompe de personne. Donc non, il n'est pas détruit psychologiquement, enfin si, mais pas à cause de ça. C'est à se demander s'il a déjà pensé normalement comme tous le monde un jour. Peut-être enfant, avant qu'on ne commence à penser par sois même... Allez savoir, tout compte fait, je ne veux pas me plonger dans son cerveau pour mieux le comprendre. Il n'y a rien à comprendre qui plus est. Pour le coup il était du genre simple. Profiter de la vie, faire ce qu'il veut. Bon, même s'il a une sale tendance à aimer s'en prendre aux autres, mais ce n'est pas bien grave ça, ce n'est qu'un détail on va dire... Ahem. Mais d'un côté, il n'était peut-être pas le plus dégénéré en ce bas monde, il y avait certainement pire et plus fou. Mais comment lui jeter la pierre ? Hein ? Non ne le faites pas ! Si Raffy est tueur à gage hein ? Faut bien des gens pour l'engager, et je vous laisse deviner que même si tuer est un plaisir, si cela ne rapportait rien, il serait bien obligé de se reconvertir dans un autre métier pour pouvoir ramener de l'argent, pour se loger ou autre hein. Il y a donc des gens assez fous prêt à payer pour se débarrasser définitivement de quelqu'un. Et parfois c'est même pas ceux qu'on pense. Beaucoup le feraient par eux même pour s'éviter toute dépenses. Tandis que d'autres sont soit trop lâche pour le faire, soit ils ne préfère pas entacher leur belle image avec du sang. C'est tellement plus simple d'envoyer quelqu'un le faire hein. Le pire, ou... Pour notre homme le mieux. Dans tout ça, c'est que ces gens là avait souvent les moyens, permettant à notre Italien de vivre largement comme il le souhaite.

Et aujourd'hui. Le client était une nouvelle fois plutôt généreux. Un Chef d'entreprise plutôt riche, voyant un jeune commerçant, héritier d'une famille un peu plus modeste mais pas moins dangereuse, occupant la même partie du commerce. Vous vous demandez comment cela se fait qu'il fasse partit des plus grands là dedans ? Je pense que vous pouvez désormais facilement le deviner si je vous dis que notre homme devait tuer non seulement le chef de l'entreprise, mais tout possible héritier, provoquant alors un désordre des plus profonds et coulant net son commerce fleurissant. Du gros boulot en somme. Car oui, lorsqu'on demande de rapporter non pas une tête mais plusieurs, le prix augmente, ce qui n'est pas pour lui déplaire, cela fait des économies de trajets tous ça... Se retrouvant alors à Nordia, il avait l'adresse d'où il pouvait trouver le bureau principale du jeune homme. Avec un peu de chance, il serait là bas et si les indications étaient bonne, le logement de ce dernier se trouvait apparemment au même endroit pour des raisons pratiques et économiques. Direction le quartier des affaires en somme. Coin plutôt beau, faut le dire, cette ville elle a de la gueule. Le Valentini n'y met que rarement les pieds en fait, y a trop de monde, trop de mouvements, parfois c'est bien de rester prêt de chez soit, il vit à la Capitale, il a tout ce qu'il faut à portée de main. Armée simplement de ses deux pistolets et de sa lame comme toujours portée à sa hanche. Notre homme ne fût comme toujours pas du genre à prendre des pincettes. Il fonça royalement dans le tas, profitant en fait de l'effet de surprise. Tuant éventuellement ce qui pouvait s'opposer à lui pour parvenir à ses fins, le chef finit simplement d'une balle dans la tête. Quand a sa femme et son fils et bien... Étrangement,  il eut le temps de les égorger. C'est que c'est moins résistant ces choses là, on a souvent plus de choix pour les tuer. Prenant soin de couper soigneusement les têtes, ajoutant quelques couleurs pourpre à ses vêtements, notre homme allait devoir encore s'amuser pour tenter de les récupérer tient... On pouvait voir d'ailleurs à certains endroits des tâches propres comme on dit d'ailleurs. Mais ne parlons pas lessive, ça casse un peu le moment en fait... Reparlons de ses tête qu'il mis dans un sac pour les embarquer. C'est un peu bête, il est un peu petit ce sac.. et plus les secondes passaient, plus il se colorait de rouge, bonjour la discrétion. Oh et puis... Tant pis.. ? Ne devant de toute façon pas traîner là au risque de croiser trop de gens d'un coup à son goût, Raffy sortit alors d'un pas plutôt pressé.

Bon ok, c'est tout sauf discret... Mais qu'importe. Longeant la grande rue, passant bien sûr devant bon nombre de personnes, certains ne devaient rien remarquer. Tandis que d'autres et bien.. Devait s'étonner de voir des gouttes de sang apparaître par terre. Cette ville fait tellement propre et blanche que cela peut-être choquant et on ne pourrait voir que ça. Finalement une bousculade, quand je vous dis qu'il y a trop de monde ici... Et voilà le sac qui roule plus loin. Géniale. Faut qu'en prime  ce dernier s'ouvre. Laissant alors la tête la plus important, celle du jeune homme rouler au milieu de la foule. Je vous laisse bien sûr imaginer le bordel que cela fait hein.. Un cri de femme et les gens qui bougent dans tous les sens. Il soupira.

- Et putain elle est passé où c'te tête.

Ben ouais, c'est chiant de perdre ce genre de truc je vous jure ! Surtout quand c'est son salaire qui et au bout, sinon il ne s'emmerderait pas à ramener ce genre de chose. Il est taré mais faut pas pousser non plus. Y aurait pas quelqu'un d'aimable pour la lui rendre ? Non ? Comment ça personne n'est assez bête pour ramasser une tête fraîchement couper et le rendre à un taré.. ? Où va le monde je vous jure. On ne peut compter sur personne...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Parce que... Je suis un Dieu ♫  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsuna Hopefield
Etranger Americain
avatar
Messages : 23
Tomates : 3
Date d'inscription : 02/02/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: Tête qui roule n'amasse pas mousse ! ... Attend c'est ça l'expression ? [pv : Setsuna~] Ven 3 Oct - 23:58

Setsuna était, pour son père, une petite princesse. Il cédait souvent lorsqu'elle lui demandait quelque chose, l'entourait d'amour et de petites attentions et se transformait en bonhomme en sucre devant elle. En somme Warren était de son avis un père idéal, même si elle ne pouvait pas vraiment comparer puisqu'elle n'avait jamais eu ni d'autre père, ni l'occasion d'observer un couple père/fille plus « classique » dans leur quotidien.
Cependant avoir un papa poule pouvait aussi être contraignant, à certains moments. Par exemple, lorsque la demoiselle voulait se promener un peu. Autant son mafieux de paternel était en général trop occupé avec son travail pour surveiller ses allers et venues, la laissant ainsi libre même s'il aimerait bien qu'elle soit toujours accompagnée d'au moins un garde, autant dès qu'il était là, elle ne pouvait même pas espérer mettre un petit orteil hors de leur demeure sans qu'il ne soit juste à côté. Parce que voilà, il voulait être auprès de sa petite chérie dès que possible. Mais si ce n'était que ça il n'y aurait pas de souci, au contraire : elle aimait tellement son père qu'elle le vivrait très bien. Cependant, notre fille de mafieux ne pourrait en dire autant de la demi-douzaine de types effrayants, composant la garde rapprochée du chef de famille, qui leur collait aux basques.
Conclusion : c'était mieux lorsqu'ils étaient tous les deux.

En plus, les passants les fuyaient à chaque fois quand ils sortaient en groupe comme ça. Elle savait que c'était parce qu'ils faisaient peur, mais ne comprenait pas pourquoi. Setsuna ne voyait pas en eux de dangereux contrebandiers armés jusqu'aux dents, mais de bons vivants se livrant souvent à de franches parties de rigolade, qui étaient des camarades de longue date de Warren et avaient toujours protégé celui-ci. Sans oublier qu'ils avaient toujours été gentils avec elle. A ses yeux ils n'avaient rien des grands vilains très dangereux que tout le monde craignait, donc. Même s'ils se baladaient avec des pistolets, est-ce que la célèbre Arcana Famiglia n'en faisait pas autant ? Pourtant, eux, ils étaient très appréciés. La seule différence était qu'ils clamaient défendre la justice avec leurs armes et poursuivaient les méchants, mais au fond, eux aussi formaient une mafia. Ce n'était pas très juste de les traiter aussi différemment, surtout que la famille de Warren ne comptait pas parmi les plus violentes – ou plutôt, pâlissait en comparaison de ce qu'on trouvait sur l'île.
Bref, avec tout cela, vous aurez sans doute réussi à comprendre que notre petite brune aimait bien s'éclipser de la demeure, surtout quand son papa n'était pas là. Ou alors, ai-je trop bien noyé le poisson ? C'est tout à fait possible.

Quoi qu'il en soit, préférer être dehors était quelque chose de tout à fait naturel pour une jeune fille de son âge. Rares étaient celles qui rêvaient de passer leurs journées enfermées, et elle n'en faisait pas partie. L'aventure, c'était tellement mieux ! Surtout qu'avec son sens de l'exploration déplorable, elle se débrouillait toujours pour faire des rencontres intéressantes ou pour trouver un nouveau petit trésor. On pouvait presque dire que c'était un don, du moins c'était une aubaine pour une personne si pleine de vie.
D'ailleurs, aujourd'hui, il se trouvait que son père n'était plus à la maison : il était parti la veille au soir pour la botte de l'Italie. Cela signifiait que Setsuna pouvait se livrer à de petites balades.
Et cette fois-ci, son dévolu fut jeté sur Nordia. Elle partit relativement tôt avec l'idée d'y passer un long moment : voilà un moment qu'elle n'avait pas pu pratiquer ce loisir, autant en profiter ! En plus elle avait entendu dire qu'un marché spécial devait se tenir dans cette ville, sans doute que cet événement vaudrait le détour. La Hopefield s'y était rendu gaiement, pour en ressortir avec quasiment rien deux heures plus tard car elle n'avait pas prévu un grand budget. Cependant elle avait tout de même réussi à se remplir l'estomac, et était repartie avec une sucette géante qu'elle dégustait avec un grand sourire, tout en passant des quelques rues exceptionnellement bondées et pleine d'une agréable animation à un quartier plus tranquille. Ensuite l'américaine avait tout simplement déambulé, s'arrêtant parfois pour regarder une vitrine ou le temps de décider si elle allait continuer par telle ou telle rue à un croisement.

Elle procédait toujours ainsi durant ses promenades : au petit bonheur, sans vraiment réfléchir. Évidemment Setsuna faisait quand même en sorte de pouvoir retrouver le chemin de sa maison, mais ce devait être tout.
Mais sa manière hasardeuse pouvait être comparée à un lancer de dé : elle était globalement très chanceuse, pour ne jamais s'être retrouvée dans une situation grave dont elle ne pouvait se dépêtrer même avec une aide extérieure. Seulement il n'y avait aucune manière de savoir jusqu'à quand cela durerait.
Le jour était-il venu ? Tandis que la brunette remontait une large allée, sa sucrerie toujours en main, un mouvement de panique agita la foule. Ne comprenant rien à ce qu'il se passait car elle était toujours un peu dans la lune, elle les regarda simplement, intriguée. Oh, est-ce qu'un fauve s'était échappé du zoo ? Elle voulait le voir alors ! Ça devait être impressionnant de voir un lion ou un tigre de près, sans barreaux entre lui et nous ! Rendue toute excitée par cette hypothèse, elle continua son petit bonhomme de chemin sans presser le pas.
Sa réflexion en était à la question du « est-ce qu'il serait possible de ramener le fauve à la maison », quand la vérité vint l'en tirer. Notre métisse sentit soudainement quelque chose buter contre son pied, la faisant baisser ses yeux curieux vers le genre de chose qu'on ne voyait en général pas traîner dans les rues.

« Oh, une tête ! »

Dit-elle, assez surprise d'en voir une ici. Si cela ne pouvait pas lui tirer un peu plus d'affolement, de peur, ou tout autre sentiment de ce genre ? Bah, voir des têtes décapitées, c'était assez courant pour quelqu'un qui avait grandi dans un drôle d'environnement. Ainsi, la demoiselle n'était pas plus choquée que cela.
Cela dit, elle se demandait quand même ce que ce crâne faisait ici. Se penchant en avant elle l'attrapa par les cheveux pour le soulever, et le regarda un instant : cette tête lui disait quelque chose... Son père n'avait pas déjà discuté avec cet homme ? Quoi qu'il en soit, désormais, celui-là ne pourrait plus jamais parler. Alors on s'en fichait bien au fond.
Setsuna reporta alors son regard droit devant elle, et vit un homme habillé à la militaire. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour comprendre qu'il avait perdu la tête qu'elle tenait ; parce qu'il avait l'air de chercher quelque chose, parce qu'il était bien armé, parce qu'il se baladait avec un sac taché de sang ? Mhh, dur à dire.
De toute façon, vous serez bien d'accord que le principal était de lui rendre le crâne perdu, non ? Alors en bonne âme charitable que la jeune femme était, elle se dirigea vers l'inconnu et lui tendit la tête du bout du bras, son autre main tenant toujours sa sucette.

« C'est ce que vous cherchez, non ? Tenez ! » Dit-elle avec un grand sourire, comme s'il s'agissait d'un porte-monnaie, d'une veste ou d'un paquet de gâteaux. Ensuite, elle enchaîna par : « Vous devriez faire plus attention, ce serait dommage qu'on diminue votre paie parce que vous n'avez pas été assez précautionneux. Je ne suis pas en train de vous faire la morale, hein ! C'est juste un avis. » Précisa-t-elle, au cas où il soit du genre à se vexer facilement. Et oui, dans son esprit, la logique voulait que s'il se baladait avec trois têtes – elle estimait à vue d’œil qu'il y en avait deux autres dans le sac –, c'était parce qu'on l'avait embauché pour tuer ces gens. Et qu'il ne recevrait sa prime qu'une fois toutes les preuves rapportées à son client. Or certains étaient vraiment pointilleux et râleurs, sans citer leur radinerie ; c'étaient de vrais rapiats qui prendraient le beurre et l'argent du beurre si possible, mais ne voulaient surtout pas se salir les mains en personne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !"
Dc de Reyn/Regan. Couleur : skyblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raffaelo Valentini
Civil Arte
avatar
Messages : 179
Tomates : 54
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: Tête qui roule n'amasse pas mousse ! ... Attend c'est ça l'expression ? [pv : Setsuna~] Lun 1 Déc - 18:06

uoi de plus normal que de perdre une tête hein. Non mais vraiment, les filles ont toutes un sacs avec leurs affaire, les hommes ont tous une paire situé sous la ceinture -ben quoi ? Au moins j'suis sûre de pas me tromper!- et donc Raffy faisait partit de ceux pour qui il est naturel d'avoir une tête. Pas la sienne qui tient sur ses épaules hein, c'est trop facile. Mais je parle bien de la tête de quelqu'un d'autre, située au fin fond d'un sac... Parce que oui c'est ce qu'il avait. En même temps quand on se penche sur le métier qu'il faisait, c'était de suite un peu plus clair. Eh oui, quand on est tueur à gage, il faut rapporter des preuves du travail qui est fait, faut avouer que ce serait con de se faire avoir comme la Reine dans Blanche-Neige. Quoi ? Je fais les références que je veux -et non je n'écoute pas du tout Sound Horizon ahem...-. Bref ! Vous aurez compris le truc hein. Mais visiblement aux yeux de monsieur et madame tout le monde c'est tout sauf naturel de voir quelqu'un essayer de ramasser son affaire. Hors de question de partir dans cette fichu tête ! Mais aussi, quelle idées ils ont les gens de courir pour s'enfuir ? Certains en faisant cela tapait dans la boite crânienne qui n'était même plus caché par le tissu couvert de sang. Non pas que l’abîmer ne l'arrangeait pas, quoique, s'ils y allaient vraiment fort, il serait assez emmerdé de voir ce pauvre type défiguré. Mais en prime c'est que pas moyen de mettre la main dessus ! Y a trop de monde dans cette ville ! Ok. Il vit dans la Capitale de l'île et y en a plus. Mais même ! Il préfère des coins moins fréquenter quand il doit faire ce genre de meurtre, ou alors travailler de nuit. Mais non, une petite prime était au bout si c'était fait de suite. Puisque de toute façon si Raffaelo ne s'en était pas chargé, il aurait cherché ailleurs. Pas question. Une bonne paye est au bout, il allait pouvoir se refaire un approvisionnement en armes ! Revient ici donc petite tête !

Parce que vous croyez qu'elle allait prendre ses deux petites jambes et revenir gentiment vers lui ? Pas du tout. C'était débrouilles toi. Voilà comment il en était arrivé à espérer vainement que quelqu'un ait la gentillesse de lui rapporter. Parce que oui, les gens doivent être gentils avec lui quand il le voulait, mais lui n'avait pas à l'être. C'est comme ça que marche le monde. Mais soyons franc une seconde. Notre homme n'était pas un demeuré et se doutait parfaitement que personne n'allait venir lui rapporter étrangement... Un fou comme lui, il pouvait certainement toujours courir pour avoir ce genre de service. Pourtant. Il suffisait qu'il tombe sur quelqu'un d'aussi mauvais que lui, il trouverait ça normal ! Quoique... Si cette personne était aussi mauvaise, elle pourrait donc faire comme lui et vouloir l'emmerder juste histoire de ? Mouais. Finalement valait mieux pas. Quelqu'un de gentil mais de tordu ça n'existe pas. Alors qu'il remettait sa longue chevelure qui pouvait se montrer gênante en arrière pour mieux chercher entre les gens des passants cette tête. Au moins, personne n'osait l'approcher, cela provoquait comme un petit périmètre de sécurité. Pis tout le monde préférait s'éloigner de lui que de s'en approcher, faut dire qu'il n'a pas la tête du type qu'on veut aborder pour demander l'heure ou son chemin... Passant sa main sur son visage, il remarqua qu'en effet cette tâche de sang sur sa joue était tout sauf discret. Tout compte fait, il avait de la chance de ne pas avoir croisé de forces de l'ordre plus tôt... C'est qu'ils peuvent être chiant quand ils s'y mettent...

Mais le comble de tout ça fût certainement la vu qu'il pût avoir lorsqu'il releva la tête, l'air exaspéré. Cet air qui laissa rapidement place à une autre expression sur son visage. Hein ? Une fille. Une gamine même il pourrait dire de son point de vue, mais elle devait pas être si jeune que ça, mais faut avouer que son air plus la sucette digne d'une enfant en bouche, cela n'aidait pas. Mais tout compte fait, il y avait une ombre sur le tableau. Parce que cette fille non seulement en plus d'être planté face à lui sans avoir peur. Elle lui tendait sa tête. Sérieusement ? Elle l'avait réellement ramené ? Haussant les sourcils, il se demandait réellement si c'était une farce ou non en fait. Mais non, c'était même peut-être ça le pire dans tout ça... Elle était sérieuse. Lui tendre ça l'air de rien, avec un sourire d'une innocence à n'en point douter. Dans un sens cela pourrait faire presque peur, mais il s'agit là de Raffy donc... La peur est à oublier. Mais la surprise ouais, faut l'avouer... Sans compter le conseil qui était juste mais terriblement mal placé vu la tête de la fille rien à faire. Elle donnait réellement des conseils à un tueur à gage comme s'il s'agissait de conseiller à un cuistot d'ajouter un peu de sel dans son repas pour qu'il soit meilleur.. ? Ouais, un truc du genre. Il eut un instant de bug d'ailleurs avant de finalement s’emparer de son bien.

- Heu... Ouais. Je sais...


S'il n'était pas du genre un peu con ou buté, ou les deux hein, notre homme aurait pût lâcher un merci peut-être. Mais je pense qu'on peut se contenter de sa tête et de sa surprise visible dans sa voix. C'est assez rare pour être souligné. Regardant la tête de... la tête -ahah-, l'homme vérifia qu'elle n'était pas trop amochée. Mais non ça allait. Ainsi il pût la remettre dans son sac l'air de rien. Même si bon, la rue était étrangement plus vide que tout à l'heure. Même si... En fait deux excentrique dans la rue ça suffisait pour la remplir selon lui. Car oui, elle était excentrique pas possible autrement. D'ailleurs il passa son index sur son menton l'air songeur avant de finalement sans se gêner tapoter la tête de la gamine. Il avait du sang sur la main ? Qu'importe. Il n'avait pas fait attention.

- T'es un sacré phénomène. T'es qui et tu sors d'où ? Tes parents t'ont jamais appris à ne pas ramasser n'importe quoi par terre ?

Il allait s'en plaindre ? Pas vraiment non. Mais on pouvait remarquer que c'était surtout de la moquerie surtout vu le ton qu'il employait et le sourire qu'il avait au coin des lèvres. C'est pas faux non plus ce qu'il disait. Il y avait une part de curiosité dans le tas en plus. Mais ouais, la pauvre fille avait en fait de la chance qu'il soit d'une humeur plutôt surprise à son sujet, sinon il n'en aurait absolument rien à faire. Voir même il aurait pût passer ses nerfs sur elle si cette tête jouait encore les fuyarde. Mais non. Pour une fois il n'avait pas la moindre once de méchanceté ? Disons beaucoup moins que d'habitude, se moquer chez lui est même d'ailleurs quelque chose de plutôt positif... Mais ouais. Il faut l'avouer. Elle attire l'attention. Il pointa la sucette du doigt.

- Tu me la donne ?

… Quoi ? Il pouvait bien dire des conneries quand il avait envie. Il était bien gentil de ne pas lui avoir arraché des mains en fait. Quoique avoir une sucrerie acheté pour lui serait mieux. Il ne s'en prenait jamais, il n'y pensait pas. Mais v'là. Il n'a rien contre. Drôle de journée...

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Parce que... Je suis un Dieu ♫  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tête qui roule n'amasse pas mousse ! ... Attend c'est ça l'expression ? [pv : Setsuna~]

Revenir en haut Aller en bas

Tête qui roule n'amasse pas mousse ! ... Attend c'est ça l'expression ? [pv : Setsuna~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcana Famiglia  ::  :: Nordia :: Grandes Rues-