Partagez|

Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kyrielle - La Luna
La luna R
avatar
Messages : 304
Tomates : 160
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 24
Double compte : Mikelangelo A. Sperandei

Feuille de personnage
Prénom & Nom: Kyrielle
Arcane: La Luna 18ème Arcane
Métier: Tueuse à l'Arcana/Membre de l'Epée
MessageSujet: Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥ Mar 3 Sep - 0:57

Bon. Quelques personnes voulaient le lire, alors je le met ici, comme ça j'ai les avis si vous voulez les donner sinon faites comme vous voulez... xD Une nouvelle fois je préviens c'est un OS de couple pour les un an que Kyrielle et Jolly sont ensemble. Oui c'est pas une blague un an avec Jolly ♥
Si vous ne voulez pas lire ce genre d'écrit ce n'est pas la peine de continuer, c'est très.. long. Vraiment, c'est certainement culcul à certains endroits mais j'ai écrit au feeling et rien n'a été retouché à par les fautes -pas toutes hélas-. Et j'ai toujours la monstre peur de totalement modifier Jolly. Je précise tout de même que c'est ma ptite Ayu qui m'a aidé à trouvé l'idée de base alors je la remercie beaucoup de m'avoir aidée ♥ Je me suis pas mal donnée dans cet écrit ;;'
Bon courage à vous. e_e
Parce que c'est l'occasion pour et que je voulais faire cette idée à la con, je met en spoiler une com' de Kyrielle est Jolly que j'ai demandé le mois dernier avec juste un petit écrit par dessus. Le dessin est d'elle ici ♥
Spoiler:
 

Un an, qu’est-ce un an dans toute une vie ? Quand on regarde ça avec du recul, on peut facilement dire que ce n’est pas beaucoup, que c’est une chose parmi tant d’autre. Notre demoiselle de vingt ans avait en tout cas bien des années à voir venir devant elle, alors une de plus ou une de moins qu’est-ce que cela changeait ? Mis à part le fait que cela faisait un peu plus d’un an qu’elle avait réussi à trouver un semblant de vie normal à son gout pas grand-chose. Ou presque ? En effet vous aurez beau lui dire ça, notre jeune fille ne pouvait pas trouver ce jour qui arrivait normal. Un jour parmi tant d’autres ? Même pas en rêve ! Depuis un an déjà Kyrielle avait pût vivre une relation avec l’homme qu’elle aimait, un an de vie passé ensemble. Que de bons moments sincèrement. Et je peux vous assurer que son amour pour le contractant de la Lune n’avait pas changé, un peu comme si c’était la veille encore qu’il l’avait embrassé pour se déclarer à sa façon. Un autre type lui aurait fait cela ne lui aurait pas plus du tout, mais venant de lui, c’était un cadeau du ciel à ce stade. Enfin dire qu’elle avait l’impression que c’était la veille serait inexact, puisque si on revient une année en arrière c’est le lendemain. Toute excitée, la jeune fille en venait à se demander si son beau brun se souviendrait de cette date, lui et sa fâcheuse tendance à oublier certains truc, en l’occurrence son propre anniversaire par exemple. Heureusement que notre demoiselle était là pour parer cette éventualité et avait tentée de façon maladroite d’organiser un petit quelque chose en son honneur. Il était tard, étrangement son homme avait décidé ce soir-là de dormir avec elle tôt, la jeune fille réfléchissait dans un coin de sa tête à quoi faire pour lui, se sentant bête de ne rien avoir pour marquer le coup. Blottie dans le creux de ses bras, Kyrielle en vint même à se demander si elle n’aurait pas une patrouille ou une mission demain. La poisse… Dépitée et pour tout vous dire ayant perdu un peu de sa joie, la jeune fille s’endormie bien rapidement, la présence de son homme n’y était pas pour rien pour au moins lui apporter un peu de repos.

Son réveil fût sur le coup moins agréable il fallait le dire. Pour commencer un rayon de soleil vint la réveiller un peu brusquement, l’obligeant à tirer sur la couverture pour se cacher et ne pas avoir mal aux yeux de bon matin. Normalement ils ne fermaient pas les rideaux avant de se coucher.. ? D’ailleurs, où était-il ? Non, il n’était pas petit tout de même, il ne pouvait se cacher quelque part. Rien à faire, Jolly n’était pas là. Un peu dépitée qu’il soit déjà levé, sachant que lorsqu’elle travaillait c’était l’inverse, mais aussi qu’il parte si tôt ce jour précis, la demoiselle se contenta de s’habiller en silence dans la chambre. Ce fût assez rapide, il n’avait plus qu’à se rendre dans les bureaux de sa session pour savoir ce qu’elle devait faire maintenant ? Certainement, cela semblait une journée parmi tant d’autres, sauf au fond d’elle-même apparemment. Triste elle ? Certainement, ce serait mentir de dire qu’elle ne l’était pas franchement, mais ce n’était pas pour autant qu’elle lui tiendrait rigueur de ça. Après tous des deux elle était certainement la plus fleur bleu non ? Elle était heureuse avec lui toute l’année, aucune raison pour cela n’aille pas alors. La voilà une fois prête à toquer dans le bureau de ses supérieurs pour leur demander ce qui lui était demandé aujourd’hui, tout de même étonnée de ne pas avoir reçu la veille des instructions pour le lendemain ou non comme d’habitude. La réponse attendue fût plutôt surprenante, puisqu’on lui affirma qu’elle pouvait prendre congé, que rien ne lui était donné aujourd’hui. Hein ? Ce n’était pas un jour de repos, en quel honneur ? Aucune réponse ne lui fût donnée. Encore plus dépitée, elle ne pût que ressortir. C’était quoi cette journée ? On était décidé à la laisser dans son coin toute seule ou bien ? Tournant un peu en rond dans le manoir en ne sachant quoi faire pour occuper sa journée, la demoiselle finit alors par se rendre à la bibliothèque pour se poser et lire tranquillement dans son coin. Bien qu’il faille avouer qu’elle avait la tête plus ailleurs que dans ce qu’elle tenait entre ses mains. Les pages ne se tournaient même plus au final. Accoudée sur la table son regard se perdit dehors, songeuse.

Elle ne sait elle-même pas combien de temps elle est restée ainsi, toujours est-il que rester dans ses pensées ne lui a pas vraiment réussit à tel point qu’elle s’est retrouvée affalée sur la table, se servant du livre ouvert comme coussin de fortune, à sommeiller légèrement. Disons que cela s’apparentait d’avantage à somnoler en fait ? Aucune idée, la seule chose qu’elle pouvait affirmer c’est qu’un souffle chaud dans son cou, l’a fit sursauter soudainement. La réveillant bien pour le coup. Manquant de tomber de sa chaise au passage, se rattrapant surtout à la table en face d’elle pour ne pas se ramasser bêtement par terre, la jeune fille fit volte-face. Pourquoi être nerveuse ainsi ? Aucune idée, instinct peut-être ? En tout cas quel ne fût pas sa surprise de voir Jolly debout en face d’elle. Ce dernier s’étant légèrement redressé pour ne pas se manger l’épaule de Kyrielle en sursaut. Haussant les sourcils, il affichait cependant un sourire doux pour le coup. Bien qu’une petite once de moquerie pas bien méchante pouvait se faire sentir dans sa voix lorsqu’il se mit à parler.

- Je savais que je te trouverais ici. C’est le manque de sommeil qui te rend aussi nerveuse ?
- Non… Pas du tout. Je.. ne m’y attendais pas c’est tout.
Lâcha-elle en se sentant un peu bête sur le coup.

Le manque de sommeil n’y était pas du tout pour quelque chose vu qu’elle avait même plutôt bien dormi pour le coup. Se redressant en remettant une mèche gênante derrière l’oreille, la brune baissa les yeux. Bien sûr la question, « qu’est-ce qu’il fait ici » lui passa par la tête, bien que le croiser ne pouvait pas lui déplaire au contraire. La demoiselle était toujours heureuse de pouvoir passer un bout de journée avec lui, quand leurs emplois du temps concordaient ensemble. Se rapprochant d’elle, son beau brun se pencha alors pour lui souffler à l’oreille.

- Viens donc dans la chambre, tu dois m’aider à porter quelques trucs.

Le tout était dit avec un léger sourire en coin. Ne comprenant pas trop sur le coup pourquoi elle devait l’aider elle, ni ce qu’ils devaient transporter là-dedans mais bon. Ne souhaitant pas poser de question et ne disant mot, elle hocha doucement la tête avant de glisser sa main dans la sienne pour le suivre. Une fois sur place, je peux vous assurer que la demoiselle s’arrêta net au milieu de la pièce lorsqu’elle aperçut sur le lit deux valises, apparemment déjà prête. Notez tout de même que c’était lui qui avait fait sa valise hein… Un simple « que… ? » s’échappa de ses lèvres, le regardant très surprise. Pourquoi des valises ainsi sortie ? Il devaient aller quelque part ou bien.. ?

- Ta valise est déjà prête, nous prenons le prochain train pour la capitale, là-bas un bateau nous conduira jusqu’en France. Un long voyage nous attend. Je suis désolé la logique aurait voulu que nous partions plus tôt pour arriver en Angleterre le trois mais cela aurait légèrement gâché la surprise. Et réserver tous a pris plus de temps que prévu.

Surprise elle ? Mais non voyons pas pour si peu. Ce n’était pas comme si son homme venait plus ou moins d’annoncer qu’il se souvenait parfaitement du jour de leur anniversaire de couple, mais qu’en plus il lui offrait un voyage en Angleterre rien que pour tous les deux. C’était donc pour ça qu’elle avait été plus ou moins mise sur la touche des missions ? Jolly était certainement passé par là pour annoncer une absence de plusieurs jours. Le temps d’y aller, de rester un peu sur place puis de revenir. C’est que le voyage avait dût lui couter cher.. Et sur place ? Emue, gênée, ne sachant quoi dire en fait tant la surprise l’a pris de court. Kyrielle ne pût que se ruer sur lui pour l’enlacer, blottissant et cachant par la même occasion sa tête dans son torse. Des remerciements c’est tout ce qu’elle trouva à dire. Dire qu’elle avait songé qu’il avait oublié, pour le coup on pourrait lui coller une baffe pour ça, ce n’était pas Kyrielle qui allait se rebeller. Il n’était de toute façon pas question de claque dans cette histoire, puisqu’après lui avoir donné un baisé sur le front, l’homme la tira alors pour que chacun prenne sa valise. Kyrielle refusant de toute façon qu’il porte la sienne. Le petit couple sortie en toute discrétion. Kyrielle croisa bien quelques personnes qu’elle connaissait, vu leurs valises et le sourire qu’elle affichait il n’était pas bien difficile de savoir ce qu’ils allaient faire. Une fois à Regalo ils prirent la direction d’Arte. Voilà bien longtemps que Kyrielle n’avait pas remis les pieds sur sa terre d’origine. Heureuse, elle appréhendait tout de même un peu. Il ne faut pas renier ses origines non ? Le voyage fût plutôt long il faut l’avouer, de toute façon tout long trajet demande un certain temps et des changements de moyens de locomotion. Mais vu la compagnie de la jeune fille cela se passa très bien. Pour ne pas dire que voyager tranquillement dans le creux de ses bras avec des papouilles sur la tête –oui Kyrielle aime les papouilles sur la tête et ?- , c’est le pied. Voilà tout.

~ ~ ~ ~ ~ ~

Lorsque le jeune couple approcha des terres Anglaises, il était plutôt tard, pour ne pas dire qu’il faisait tout simplement presque nuit au moment où le bateau accosta. Devant encore se rendre à Londres, l’homme devait porter sa petite puce surexcité dans les bras pour lui faire prendre le transport final. Voilà ce qui arrive quand on fait l’enfant et à être presque à courir partout parce qu’on est contente. La jeune Anglaise dormait comme un bébé dans les bras de son homme, tandis que le train pour Londres se mettait en route. Au moins c’était plutôt calme. Il en profita d’ailleurs pour légèrement somnoler aussi. Les deux ne se réveillèrent qu’une fois sur place. Redécouvrant la ville où la demoiselle n’avait fait qu’un bref passage, c’est-à-dire le jour où elle était partit avec ses parents adoptifs d’Angleterre pour se rendre en Italie. Jamais elle ne pensait avoir l’occasion d’y remettre les pieds. Suivant Jolly jusqu’à l’hôtel pour y déposer ses affaires, la petite brun profita de l’instant dans la chambre pour lui demander quelque chose qui la titillait.

- Ma Lune ? Combien de temps restons-nous ici ? Tu n’as pas du travail qui t’attend ?

Affichant un sourire en coin pour toute réponse pour commencer, l’homme ne trouva rien de mieux que de la taquiner en la poussant sur le lit pour lui lécher le cou et l’oreille et lui répondre doucement.

- Quoi tu n’es pas contente d’être ici ? Je n’ai pas le droit d’offrir un voyage à ma petite femme pour les un an qu’elle me supporte ?~
- Idiot…


Oui c’est tout ce qu’elle trouva à répondre à ça. Il était décidément toujours aussi fort pour taquiner voir même emmerder les autres. Mais dans la situation de Kyrielle ce n’était jamais bien méchant. Cela mettait de l’ambiance disons ? Elle en pouvait lui en vouloir et savait son attachement sincère, puisqu’il avait mis en pause tous travaux pour venir avec elle pour ce voyage. Après s’être lavé tous les deux un bon coup, ils ne tardèrent pas à aller au lit pour le coup. Son homme affirmant alors qu’il était  préférable de dormir correctement pour une fois s’ils voulaient profiter de la ville. Ils terminèrent alors la nuit confortablement installés dans la chambre. Le lendemain s’annonçait mouvementer, puisque pour le coup la demoiselle fût une nouvelle fois la première levée, ce fût même elle qui tira son beau brun du lit. Bien que celui-ci montrait peu d’entrain, c’était dût plus à son attitude un peu flegmatique habituel qu’à un manque d’intérêt. Après tout, n’était-ce pas son but de lui donner le sourire ? Une fois les deux prêts, les voilà dehors.

Kyrielle ne mit pas bien longtemps à retrouver ses marques dans son pays natal bien que la ville lui était un peu inconnue. Mais parler anglais lui permettait d’être bien plus spontanée dans sa façon de parler. Et n’hésitait d’ailleurs pas à prendre les devants, bien que Jolly parle aussi parfaitement cette langue. Bien décidé à lui faire découvrir un peu se pays qui n’était  pas le sien. Très rapidement ils se retrouvèrent à visiter un peu tout. L’avantage est que le temps était maussade, parfait pour le couple de Lune qui avait pour habitude de détester le soleil Italien. Big Ben, Buckingham Palace, Piccadilly Circus. Bien des endroits furent un endroit de passage pour les deux. Ne manquant pas de le trainer dans des restaurant Anglais histoire de lui montrer ce qu’elle mangeait autrefois. Attentive à ce qu’elle voyait et apprenait, racontant à son tendre ce qu’elle avait vécu et les quelques souvenirs de son pays. Bon il faut l’avouer faire gouter la cuisine anglaise n’était pas la meilleure chose à faire mais bon. Etrangement Jolly c’était montré plutôt réticent à leur petit-déjeuner façon British. N’étant pas un grand  passionné pour manger dès le levé, préférant une tasse café et un morceau de pain ou un truc du genre rien de plus. Je vous laisse imaginer son malheur lorsque la demoiselle appuya sur le fait qu’il n’y avait pas ou peu de café en Angleterre, ces derniers étant d’avantage spécialisés dans le thé. Pas faute de tenter de lui faire gouter… Assis à une terrasse la demoiselle, bien que pas très fan de la boisson national de son propre pays, tendait une tasse à son conjoint assit juste à ses côtés. Ce dernier tirait pour le coup une tête assez amusante, et assez inédite.

- Allez goute au moins ? C’est de l’eau aromatisé dans le fond, c’est ce qu’ils font de mieux chez moi.

Regardant toujours le breuvage l’air septique, l’homme tapota la tasse avec sa cuillère comme s’il cherchait à déterminer si c’était bon juste ainsi. Avant de reporter son attention sur sa compagne.

- C’est ton pays, alors profite ? Je préfère largement le café mais le café Anglais est plutôt mauvais.

Un léger rire s’échappa de sa bouche. Il est vrai que les Anglais avaient cette réputation et les amateurs de cafés étaient souvent malheureux ici. Goutant brièvement le thé, la demoiselle en conclut que ce n’était pas son truc, bien que le contenu de la tasse de mérite pas de finir par terre. Affichant un sourire, bien décidé à lui faire boire le reste, l’anglaise était d’humeur à l’ennuyer un peu. Il fallait bien que les rôles s’inversent de temps à autre non ? Affichant une mine innocente elle regarda ailleurs en poussa la tasse vers lui.

- Cela me ferait beaucoup plaisir que tu goutes, ainsi si tu le fait. Je pourrais envisager de te remercier comme il se doit pour le séjour ce soir.. ?

Oui. Parfaitement, Kyrielle disait ceci avec une mine totalement innocente, comme si elle allait lui proposer de jouer une partie de carte le soir dans la chambre d’hôtel. Mais on ne pouvait pas dire qu’elle ne le connaissait pas, puisqu’après un instant de silence total à la regarder les bras croisés. L’homme attrapa la tasse pour la boire cul sec. Grimaçant très légèrement sur le coup, on pouvait être certain qu’il avait parfaitement retenu cette promesse. Chose qu’il ne tarda pas à souligner d’ailleurs.

- J’accepte tes remerciements avec plaisir même si c’est mal le chantage. Embrassant brièvement le coin de ses lèvres il reprit. Mais je ne peux pas t’en vouloir. Ainsi je te propose de continuer à arpenter cette ville avant de rentrer.~

Au moins on pouvait en connaitre un qui ne serait pas mécontent de rentrer hm ? Ce n’était pas pour autant qu’ils n’allaient pas en profiter encore pour faire un tour. Les membres de l’Arcana pourraient presque être surpris de voir un Jolly aussi détendu en fait… Pourquoi ne pas l’être ? Fatiguée de la journée, un bon bain bien chaud avec lui pour bien terminer le tout. Après tout loin du manoir ils n’avaient pas vraiment d’obligation à rendre, c’était un peu comme des vacances non ? La soirée fût plus longue que prévue, mais je peux vous assurer que les deux se sont rapidement endormis bien comme il faut… Passons ? Ahem.

La deuxième journée se passa plus ou moins de la même façon que la première, les deux profitaient de la ville, Kyrielle tentant de lui montrer un peu plus de son pays, contente de tenter de lui rendre la pareil pour le cadeau qu’il lui avait fait. Si seulement elle savait que c’était loin d’être sa dernière surprise. En effet, après une nouvelle nuit ensemble. Le petit couple se réveilla pour leur troisième jour sur la terre d’origine de la demoiselle. Du moins, ce fût l’homme qui tira la jeune fille du lit cette fois-ci. Un peu plus tôt que les dernières fois, déjà que ce n’était pas dans les horaires habituel de l’homme, le fait qu’il la tire du lit aussi tôt était presque étrange, bien que la brune n’y prêta sur le coup pas plus d’attention que cela. Sursautant légèrement à ce souffle chaud qui lui caressait la nuque, la demoiselle eut dans un premier temps le réflexe de se blottir d’avantage contre son brun. Comme si elle cherchait à chasser cette sensation pour continuer à dormir. C’était sans compter Jolly qui lui embrassa l’oreille avant de lui murmurer doucement.

- Debout. On a un train à prendre nous.~

Ah oui, il est vrai que la jeune fille n’avait au final jamais demandé combien de temps ils restaient ici, bien trop contente d’être en sa compagnie pour de petites vacances. S’étirant doucement en grommelant légèrement, elle finit tout de même par se lever, tandis que l’homme s’occupait déjà de se préparer à sortir. Elle ne tarda pas à en faire de même, tandis qu’il rassemblait leurs affaires respectives dans les valises. Une fois prêtes à partir, elle le suivit dans la Capitale, prenant alors la direction de la gare. Ne prenant sur le coup pas attention à la direction prise, faisant de toute façon pleinement confiance à Jolly, les deux se retrouvèrent alors à voyager dans la campagne Anglaise. Au bout d’un moment la jeune fille se pencha un peu plus à la vitre de la fenêtre pour demander.

- Le voyage est long, nous n’allons pas reprendre le bateau ?
- Tu es si pressées de repartir ?~ C’est une surprise c’est moi qui invite après tout.
Lâcha alors le brun, les bras croisés, affichant un léger sourire qui se voulait tout de même rassurant.
- Non ce n’est pas ça… Je… D’accord…

Finit-elle par dire en se contentant de se remettre à sa place à côté de lui contre lui. Laissant alors le paysage défiler sous ses yeux. Il comptait en plus lui faire aller dans une autre ville ? C’était trop presque, bien que dire que cela ne lui faisait pas plaisir était mentir. C’est ainsi qu’ils débarquèrent ensemble dans une petite gare un peu perdu. Voyant le regard de sa compagne interrogateur, la demoiselle n’eut pas de réponse puisqu’il lui prit la main, plus sa propre valise pour la tirer dans la ville. Cette dernière n’était pas bien grande, sans pour autant être trop petite. On peut dire que la gare lui permettait d’être reliée à tous en plus. Qu’allaient-ils faire ici ? Leur route s’arrêta lorsqu’ils arrièrent devant une maison plutôt modeste, bien que pas trop grande non plus. Disons que cela faisait partie de la classe moyenne de la campagne. Surprise, la jeune fille se resserra un peu plus contre son compagnon, tandis que ce dernier entra dans le petit jardin pour frapper à la porte. Prenant même la peine de passer ses bras autours d’elle tout en se plaçant derrière, la gardant ainsi bien contre lui. La jeune anglaise s’apprêtait alors à demander enfin ce qu’ils venaient faire ici ou peut-être plutôt qui devait voir notre homme. Sauf que la porte la coupa net dans son élan.

Ce qu’il y avait derrière ? Une femme, un peu plus grande qu’elle, avec une chevelure aussi sombre que la sienne mais tout de même plus longue. Un instant de silence tomba des deux côtés, tant Kyrielle qui était sous le choc un peu, que la femme. Jolly quant à lui devait estimer que garder le silence était le mieux à faire… La femme ne tarda pas à appeler son mari, ce dernier débarquant en demandant ce qu’il y avait avant de se stopper net à son tour devant la porte. La réaction de Kyrielle coupa net l’élan du couple qui s’apprêtait à dire quelque chose visiblement. Levant la tête pour apercevoir le visage de son homme qui était presque appuyée sur sa tête à l’origine, elle ne pût s’empêcher de s’adresser à lui dans sa langue natale.

- C’est quoi cette histoire Jolly.. ?
- Kyrielle.. ?
Lâcha la femme en tendant une main vers elle.

Son homme semblait un peu dépassé pour une fois. Il ne savait pas quoi répondre et se contentait donc de la serrer doucement contre lui et de lui embrasser doucement el crâne comme pour la rassurer et lui faire comprendre qu’il était là. Tournant le dos à ces deux gens qu’elle voyait alors comme des inconnus pour se blottir le plus que possible dans le torse de son homme qui lui ne bougeait pas d’un pouce. Des excuses, pour ça il y en a eu en si peu de phrase. Qui c’étaient ? Si vous ne l’avaient pas déjà compris il s’agissait tout simplement des parents biologiques de notre demoiselle. N’osant leur faire face, se servant de Jolly comme soutient physique et morale, la demoiselle ne semblait pas enclin à la discussion. Ne comprenant pas pourquoi elle avait été abandonnée, que c’était même un peu facile de revenir vers elle en s’excusant en espérant avoir une bonne réaction en face.  Le pire ce fût lorsqu’une autre demoiselle arriva, cette dernière lui ressemblait terriblement, et la différence fût rapidement justifié par le fait qu’elle était sa sœur cadette de quatre ans.

- Voici Aloysia… C’est ta petit sœur Kyrielle. Je te jure que nous avons tenté de te retrouver, mais l’orphelinat nous disait que tu avais déjà été adopté. Pardonne-nous. Reprit alors la mère.
- Parce que vous croyez sincèrement ce que disaient les adultes de cet endroit pourris ? Ne me faites pas rire. Vous êtes des inconnus.

Ces mots blessèrent le trio. Bien que cette réaction était presque compréhensible de la part de leur fille. Cette dernière se refusait de parler d’avantage, bien qu’au fond d’elle-même Kyrielle était déçu d’agir ainsi, alors que Jolly avait visiblement fait l’effort pour retrouver sa famille d’origine, pour au final avoir se résultat. Ce dernier se pencha doucement pour lui murmurer.

- Je pense qu’ils ont des raisons pour atténuer ce geste, ils ne semblent pas vouloir ton malheurs et t’auraient certainement sortit de là s’ils avaient sût. Je pense que tu devrais leur laisser une petite chance. Lui faisait relever la tête pour qu’elle le regarde il fit un sourire léger et doux pour le coup. Et puis, cela nous as permis de nous connaitre non ? Si tu souhaites partir nous partirons.

Baissant les yeux. Kyrielle se retrouvait bien embêtée dans cette situation. Au fond d’elle-même, elle se disait qu’elle voulait qu’une chose, s’éloigner de cette maison et retrouver sa vie. Elle s’était après tout débrouillée un peu toute seule jusqu’à maintenant non ? Soufflant un coup, elle daigna se tourner vers ses deux géniteur et donc la jeune sœur qu’elle venait à l’instant de découvrir en somme. Elle était prête à un minimum les écouter voir parler avec eux. Heureux de cette décision bien que minimes, ils les invitèrent à entrer pour s’installer autours d’une tasse de thé. Pour le plus grand malheur de Jolly qui ne prit rien du tout… La discussion mit un certain temps avant de se déclencher, avant de finalement laisser place à la Kyrielle renfermée et timide. Le petit reste de famille tentant de la mettre en confiance. La finalité fût qu’elle n’était pas totalement prête à pardonner à ses parents, ne les considérants pas en tant que tel, mais accepta leur invitation à dormir ici. C’était d’ailleurs plus ou moins ce qu’avait prévu Jolly apparemment, comment pouvait-il prédire... ? Alors que le repas du soir était en préparation, le père de Kyrielle s’approcha de Jolly qui avait eu le respect de sortir de la maison pour fumer son cigare. La demoiselle était pendant ce temps recroquevillée sur le canapé dans le salon, serrant une tasse de thé bien chaude. Sa mère et sa sœur assissent de chaque côté pour lui parler sans pour autant oser la toucher. L’homme demanda alors, profitant certainement que sa fille ainée n’était pas collée à lui.

- C’est grâce à vous ça non.. ? Vous êtes..
- L’homme qui prend soin d’elle. Mais vous pouvez m’appeler beau fils.
Lâcha-t-il avec un sourire en coin tout en terminant ce qu’il fumait.
- Qui êtes-vous exactement.. ?
- Allez savoir.
Fût la seule réponse que notre homme daigna laisser avant de retourner auprès de sa compagne à l’intérieur.

Dubitatif sur la réponse laissée, l’homme haussa les épaules avant de retourner à l’intérieur. Etrangement de la place se fit sur le canapé lorsque Jolly entra. Le reste de la soirée ne se passa pas trop mal. La discussion était de temps à autre un peu tendu, mais un sujet était toujours relancée, permettant à la demoiselle de se sentir un peu moins mal à l’aise. Un peu plus tard dans la soirée, les parents affirmèrent qu’ils pouvaient rester ici autant qu’ils le voudraient. Avant de leur montrer où se trouvait leur chambre du coup. Disparaissant dans leur quartier privé du moment. La demoiselle ne tarda pas à se détendre un peu avant de se mettre dans un coin du lit. Son homme ne tarde pas à la rejoindre, embrassant son front.

- Ça ne va pas ?
- Si si… Je ne m’y attendais pas juste. Merci d’être là…


Affirmant avec le sourire que c’était parfaitement normal. L’homme ne tarda pas à se dévêtir avant de la tirer en arrière pour l’obliger à s’allonger à ses côtés. Passant ses bras autours d’elle il embrassa doucement son cou. La journée avait été plutôt longue pour les deux, même si cette fois-ci ils n’avaient pas arpentés une ville dans tous les sens. Doucement il murmura.

- Tu veux repartir demain ?
- … Je ne sais pas… On peut rester une journée de plus peut-être ? Tu as tout de même fait l’effort de les retrouver… Comment as-tu fais d’ailleurs ma Lune ?
Lâcha-elle tout en se mettant bien contre lui, face à lui pour le regarder dans les yeux.
- Ça c’est mon secret, avoue que ça perdrait son charme…~ Nous resterons un peu plus longtemps alors.

Souriant, la jeune fille reprit alors sa place préférée pour dormir. Susurrant doucement à son oreille des mots d’amour.

- Je t’aime… Merci pour ses un an. Tu es vraiment génial…
- Je sais.~ Lâcha-t-il sur un ton sérieux. Avant de la serrer contre lui pour prendre un ton un peu plus doux. Moi aussi je t’aime.

Finalement, plutôt long pour fêter un an ensemble. En tout cas il avait réussi à marquer le coup. Se trouvant chanceuse la demoiselle trouva rapidement le sommeil sous le regard bienveillant de son homme. Arcana semblait bien loin en ce moment-même… L’année prochaine elle comptait bien rattraper le coup…~

~~~~~~~~~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥ Mar 3 Sep - 2:55

J'ai lu ! Enfin, surtout le milieu et fin. Un peu long le début effectivement. XD
Mais c'est plutôt mignon ! C'est aussi cucul la praline que quand je mis mets moi -crève-. Et et ! Je peux aussi venir jouer aux cartes moi? Quoi? Non. Nul ;A; et je confirme LE CAFE C'EST MIEUX -pan-
Sinon, j'ai bien aimé la partie avec les parents. Dommage qu'on les connaisse pas un peu mieux, mais normal pour un OS éé.
Sinon, contente que mon idée t'ait plus ! Je suis sûre que tu y avais pas du tout pensé 8DDD ( en fait, je le sais vu comme je t'ai choquée.... XDDDDDDDD )
-bizu sa chérie ♥-
Revenir en haut Aller en bas
Debito - L'Eremita
Staff beignet
avatar
Messages : 383
Tomates : 98
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 26
J'habite à : Au casino, je bosse moi u.ù

Feuille de personnage
Prénom & Nom: Debito
Arcane: L'Eremita, neuvième arcane
Métier:
MessageSujet: Re: Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥ Mar 3 Sep - 9:07

Ça fait du bien dès le matin de lire un bon truc <3

Bref, j'ai lu.....Et je sais pas, je dois avoir un seuil de tolérance élevé, parce que je trouve ça ni long ni culcul xD Bon, c'est un écrit de couple, donc normal que des passages à deux soient décrit, mais je les trouvent très mignons, ça n'en fait pas trop et surtout je trouve que ça colle bien au caractère de Jolly xD

C'est sympa le voyage mais.... Je savais pas que Kyrielle voulait tuer Jolly... Si si, lisez mieux, elle lui fait goûter de la bouffe anglaise ! -sbaf- La tête qu'il fait pour le thé est épique par contre, mais y a des arguments hein xD

Les parents.... Traitresse, tu devait rester orpheline avec Debito! -sort - Mais je les aime pas, nah u.ù -reste dehors, oui oui xD-

Bref, j'aime! Merci d'avoir partagé >w<

~~~~~~~~~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Alda pour la sign [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertà - Il Matto
Il matto B
avatar
Messages : 209
Tomates : 33
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22
MessageSujet: Re: Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥ Mar 3 Sep - 23:18

J'ai lu et j'estime pas avant perdu mon temps comme tu disais uu

Donc j'aime, oui. ♥ je t'ai déjà dis que t'écrivais bien et je le pense toujours. C'est long en terme de longueur, mais agréable à lire donc je dirais même que c'est bien que ce soit long ê_e
L'idée du voyage est tout est bien. uwu et Jolly est franchement pas OOC. xD

J'aime l'apparition des parents aussi. owo et puis voilà. ♥

~~~~~~~~~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥

Revenir en haut Aller en bas

Un an c'est court ou long ? Qu'importe.♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcana Famiglia  ::  :: Ici c'le musée :: Galerie d'écriture-